Politique-monétaire

Autres temps, autres mœurs. Il y a encore quelques trimestres, un shutdown aux Etats-Unis l’annonce des mesures protectionnistes par Donald Trump auraient causé un stress visible sur les marchés. Mais les temps ont changé, et dorénavant les marchés se moquent de la politique. Leur attention est ailleurs : dans le champ du monétaire.

La semaine dernière, elle s’est tout particulièrement focalisée sur le marché des changes. Déjà affaibli par les annonces de Trump, le dollar a été lourdement pénalisé ensuite par les propos tenus à Davos par le secrétaire américain au Trésor. Steven Mnuchin a déclaré que la faiblesse actuelle du billet vert était « une bonne chose » pour le commerce américain.

Lire la suite