J’ai mis en place une holding détenant les titres de mes sociétés.
Comment développer mon patrimoine dans cette holdinget gérer la trésorerie existante ?

M. J détient une holding où il a constitué un patrimoine. Il souhaite aujourd’hui faire fructifier ses avoirs tout en réalisant divers investissements notamment immobiliers.

Après avoir analysé la structure des différentes sociétés, nous avons conseillé, compte tenu des taux d’intérêts actuels, de conserver le patrimoine financier au sein de la holding et de bénéficier, grâce à l’emprunt, d’effets de levier pour des investissements. Nous avons préconisé de gérer le patrimoine financier avec prudence tout en essayant d’optimiser le rendement. Avec nos partenaires « sociétés de gestion », nous avons bâti une solution sur mesure prudente correspondant parfaitement aux objectifs de M. J. Elle permet de conserver une assise financière tout en réalisant des investissements. Nous avons également conseillé des investissements immobiliers commerciaux avec des baux garantis sur 9 ans, une rentabilité nette de 7 % et une gestion totalement déléguée.

Quel rendement pour un placement d’1 million d’Euros ?

M. et Mme D, trois enfants, mariés sous un régime de séparation de bien ont un capital d’un million d’euros et nous sollicitent pour en optimiser la gestion sur le long terme.

Nous avons mis en place des contrats d’assurance vie et de capitalisation permettant d’optimiser dans un premier temps la fiscalité durant leur vivant,la fiscalité en cas de décès et surtout le rendement de leurs avoirs. Nous avons ainsi sélectionné avec eux des supports sur mesure correspondant à leur profil d’investisseur. L’objectif, compte tenu de leur profil, est de dégager sur une durée longue une rentabilité de 6% net par an.

Comment constituer un patrimoine immobilier ?

M. et Mme J sont pharmaciens, âgés respectivement de 45 et 38 ans. Ils ont 200 000 ¤ de revenus annuels et une fiscalité de 50 000 ¤ au titre de leur impôt sur le revenu. Leurs objectifs patrimoniaux visent principalement à constituer un patrimoine immobilier et dans la mesure du possible, à réduire leur impôt sur le revenu.

Notre travail a consisté à déterminer une stratégie patrimoniale adaptée aux objectifs. Après un audit de leur fiscalité, nous avons préconisé un investissement immobilier dans le cadre du déficit foncier. Ce bien a été recherché par les experts de notre cabinet. Nous avons préconisé la constitution d’une Société Civile Immobilière afin de procéder dans le temps à d’autres acquisitions tout en optimisant l’aspect fiscal.

Comment assurer la transmission de mon patrimoine à mes enfants ?

M. et Mme J, âgés respectivement de 68 et 69 ans, nous demandent de réaliser un audit de leur patrimoine. Celui-ci est composé d’immobilier locatif pour deux millions d’euros, d’une résidence principale pour un million d’euros et d’un patrimoine financier pour deux millions d’euros. Ils ont pour principal objectif l’organisation de la transmission de leur patrimoine à leurs deux enfants, Élise et Jules.

Suite à la réalisation d’une étude patrimoniale complète, nous avons mis en place une stratégie permettant de réduire considérablement la pression fiscale en cas de décès. Cela grâce à plusieurs leviers : le contrat d’assurance-vie, le contrat de capitalisation et des donations avec réserves d’usufruit au profit de leurs enfants. Nous avons par ailleurs réduit le montant de leur ISF grâce au contrat de capitalisation. Ils bénéficient ainsi d’une augmentation de leurs revenus ainsi que d’une baisse de leur fiscalité à l’aide dune réorganisation 
de leur patrimoine immobilier.